POUR PROPOSER DES POTENTIELS DE RENDEMENTS ÉLEVÉS ET UN IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL MAXIMUM, TREESITION OFFRE DES PRODUITS FINANCIERS FONDÉS SUR L’AGROFORESTERIE AVEC DU PAULOWNIA.

Le Paulownia, qu’est-ce que c’est ?

Le Paulownia est un arbre originaire d’Asie qui appartient à la famille des Paulowniaceae. Il est utilisé aussi bien comme arbre d’ornement, pour ses magnifiques fleurs violettes, que pour la culture de son bois. Il existe de nombreuses espèces de Paulownia, les plus répandues sont Paulownia Tomentosa, Paulownia Elongata et Paulownia Fortunei, à partir desquelles des hybrides sont créés pour coupler les caractéristiques de plusieurs espèces.

Aspect culturel du Paulownia

En Chine, la tradition associe le Paulownia au phénix et à l’impératrice. En effet, le phénix pourrait se poser uniquement sur un Paulownia. Ces deux entités sont associées aux symboles des quatre orients et on peut retrouver cet arbre en motif sur les vêtements de la famille impériale depuis le XIe siècle. On retrouve également le Paulownia dans la tradition de certaines régions de Chine, où l’arbre était planté à la naissance d’une fille et abattu à son mariage, le bois servant ainsi de dot.

Au Japon, les feuilles des Paulownias sont utilisées comme emblème depuis les années 1300, pour honorer les personnages méritants. Plus tard, ces feuilles symboliseront le cabinet du Premier ministre japonais, puis l’ordre du soleil levant, une haute distinction du gouvernement japonais, fondé en 1875.

Le Paulownia a été nommé ainsi en Europe, en référence à Anna Pavlovna, reine des Pays-Bas et au rapprochement entre beauté et noblesse.

Photo de Paulownias

Les caractéristiques du Paulownia :

Le Paulownia est caractérisé par un système racinaire profond et large, ce qui lui permet de stabiliser les sols et de cohabiter facilement avec d’autres espèces végétales.

La croissance du Paulownia est permise par la photosynthèse : sa constitution provient de la reconversion de CO₂. C’est ainsi, et grâce à ses très grandes feuilles, que cet arbre peut absorber jusqu’à 55 kg de CO₂ par an. Cela représente jusqu’à 10 fois l’absorption de certaines autres essences.​

De plus, le Paulownia se distingue par sa manière d’absorber le dioxyde de carbone.

En effet, c’est grâce à un principe biologique optimisé, qu’il partage avec seulement 3% des végétaux connus, que le Paulownia est capable de fixer et de transformer le CO₂ de manière plus performante que la majorité des végétaux européens.

Et ce n’est pas tout, le Paulownia ne se contente pas de séquestrer plus de carbone que les autres végétaux, il produit en moyenne 4 fois plus d’oxygène que les essences classiques. Ce qui en fait un véritable purificateur d’air.

Cet arbre est remarquable pour sa vitesse de pousse : il gagne 3 mètres par an, contre 0,5 mètre par an pour un chêne, le Paulownia atteint donc 20 mètres en 7 ans environ. Une fois coupé, il repousse tout seul avec les mêmes caractéristiques, entre 3 à 5 fois.

Le Paulownia résiste à de larges conditions environnementales (entre -30 et +40°C) et d’humidité, c’est même une barrière naturelle anti-feu. Cependant, il reste sensible aux vents violents, à la grêle et aux embruns.

Cet arbre est modulable : il peut autant avoir une canopée développée, ce qui est utile pour l’agroforesterie avec des animaux, qu’une canopée très restreinte, idéale pour les cultures. Enfin, il engendre très peu de dépenses énergétiques.

Les variétés de Paulownias de Treesition

Les Paulownias que nous utilisons sont conçus par nos partenaires européens pour le climat tempéré typique de l’Europe. Ces hybrides sont développés, de sorte à répondre aux enjeux écologiques en empêchant une propagation incontrôlée de l’arbre, et économiques en favorisant la production d’un bois de qualité optimale pour l’industrie. Pensés pour l’agroforesterie, nos arbres n’entrent pas en compétition avec les cultures au sol.

Nous utilisons majoritairement les 3 variétés de Paulownia suivantes :

  • Le Paulownia WeGrow Nordmax 21©

Il est issu du croisement génétique entre le Paulownia Tomentosa et le Paulownia Fortunei. Cet hybride est particulièrement résistant aux basses températures (jusqu’à -22°C) et au gel, ces caractéristiques rendant cet arbre adapté aux climats froids. De plus, sa croissance est droite et homogène, ce qui permet d’obtenir des rendements en bois élevés et fiables.

  • Le Paulownia WeGrow Phoenix One©

Issu du croisement entre le Paulownia Elongata et le Paulownia Fortunei, cet hybride est adapté aux régions chaudes. Considéré comme le Paulownia le plus fort, il est caractérisé par un tronc large et par une croissance homogène, droite et compacte. De plus, ses cycles de récoltes sont très courts (coupe possible après 5 à 7 ans).

  • Le Paulownia WeGrow H2F3/H2F4©

Cette nouvelle variété d’hybride est issue du croisement entre le Paulownia Catalpifolia et le Paulownia Fortunei. Elle a la particularité de croître très rapidement, jusqu’à 6 mètres la première année, avant de s’épaissir les années suivantes. Cette caractéristique le rend adapté aux zones peu venteuses. Sa croissance rapide, droite et homogène et le faible développement de branchages latéraux réduisent le besoin en maintenance et augmentent considérablement sa rentabilité globale.

Vers de terre

Les nuisibles du Paulownia

S’adaptant globalement facilement à son milieu, le Paulownia, comme toute espèce vivante, peut être confrontée à différentes maladies. Ce sont majoritairement des champignons qui peuvent nuire à la croissance de l’arbre, par exemple :

  • L’oïdium que l’on reconnaît au dépôt blanchâtre qu’il laisse sur les feuilles
  • La verticilliose et l’armillaire qui s’attaquent au système vasculaire de l’arbre
  • Le chancre qui peut s’attaquer aux rameaux et créer des lésions

La lutte contre les pucerons est essentielle également, car ils sont vecteurs du “Virus de la mosaïque du concombre” qui entraîne des déformations de l’arbre. ​

Le ver fil-de-fer

À ce jour, le seul nuisible d’origine animale connu capable de s’attaquer au Paulownia est le “ver fil-de-fer”. Présent sur les terrains agricoles d’Europe, cette larve vient s’attaquer aux racines du Paulownia causant ainsi un dépérissement de l’arbre. Il est cependant possible de lutter contre cet envahisseur en adoptant les bonnes pratiques paysannes.

Pourquoi utiliser le bois de Paulownia ?

Le bois de Paulownia est dit semi-précieux, ce qui le range dans la catégorie des bois d’ébénisterie rares servant à la production de mobilier fonctionnel ou décoratif. L’absence de nœuds et de nervures dans son tronc rend le Paulownia facile à travailler. Extrêmement résistant (rupture, compression, températures élevées), le bois de Paulownia trouve sa place lors de travaux de gros et second œuvre avec des utilisations telles que les charpentes, le contreplaqué…

Flexibilité et légèreté font du Paulownia un candidat idéal aux petits ouvrages nécessitant ces deux caractéristiques.

Les utilisations du bois de Paulownia ?

Sa résistance, couplée à ses propriétés isolantes, permet au Paulownia d’être utilisé dans le secteur de la construction, dans la conception de maison, de charpentes, de sol (parquet), de matériaux de rembourrage ou encore de mobiliers (meuble, plafonnier…). Du fait de son absorption limitée de l’humidité et de sa résistance aux agents atmosphériques, le bois de Paulownia peut être utilisé dans la production de planche de surf, skis, snowboards, sauna, mais aussi dans la construction navale (voilier) et aéronautique.

Sa légèreté, sa flexibilité, ses propriétés isolantes et insonorisantes permettent aussi au Paulownia d’être utilisé dans la conception d’instruments de musique, de ruches, de jouets en bois.

Les différentes caractéristiques évoquées jusqu’à présent offrent encore au bois de Paulownia différents usages parmi lesquels la fabrication de barriques pour le vin, d’aqueduc en zone rurale et de nombreux ustensiles de cuisine (bol, cuillère…).

Après la découpe de l’arbre, les parties ne pouvant pas être valorisées par l’artisanat peuvent être transformées en pellets de chauffage. Du fait de ses caractéristiques, le bois de Paulownia présente de nombreux avantages comme combustible. Lors de la combustion, les pellets de Paulownia libèrent 3 fois plus d’énergie que les alternatives habituelles (pin, acacia, sapin…), tout en émettant 10 à 50 fois moins de CO₂.

Et ce n’est pas tout !

Les avantages du Paulownia ne se limitent pas à son bois. Pendant toute sa phase de croissance, nos arbres offrent une multitude de co-produits valorisables, comme par exemple les feuilles.

Riches en protéines, en fibres et en microéléments, elles peuvent être utilisées dans l’alimentation animale. De plus, dans le cadre d’une exploitation en sylvopastoralisme, il est possible de planter entre les arbres des variétés fourragères, de sorte que le bétail ait à disposition une prairie de pâturage naturel.

De plus, la forte teneur en Flavonoïde, aussi appelé vitamine P, confère aux feuilles et fleurs de Paulownia des propriétés anti-inflammatoires, immunostimulantes et antioxydantes. Elles sont particulièrement utilisées en Asie pour des soins médicaux et cosmétiques (acné, effet anti-âge…).

Très apprécié des abeilles, le Paulownia permet la production d’un miel d’une qualité supérieure. Clair et léger, le miel de Paulownia est très parfumé, mais ses avantages ne sont pas seulement gustatifs ! La présence de substances actives dans les fleurs font de ce miel un véritable remède naturel, il est reconnu pour sa capacité à améliorer la digestion ainsi que de traiter différentes pathologies respiratoires comme la bronchite.